L’Île-de-France, capitale du sport

Joaquim PestreActualités1 Commentaire

664658-fzfezfze

La région Île-de-France se pare de ses plus beaux atours afin d’attirer les grands évènements sportifs, dont le fameux colosse Olympique.
Notre belle capitale et ses environs ne cachent plus leurs intentions et souhaitent désormais être présentes sur tous les fronts afin de devenir à court terme l’une des égéries du sport international.

664658-fzfezfze

De grandes ambitions et de grands projets

Des infrastructures aux nouvelles technologies, en passant par la science, l’économie et la formation, la région Île-de-France s’agrandit, valorise ses territoires en élargissant notamment ses zones d’implantation et investie dans les nouvelles technologies et l’innovation à travers ses différents pôles sportifs et de haut-niveau.

Le renouveau vient également de la multitude de projets en cours, dont certains de très grande ampleur. En effet, Paris va donner un coup de jeune à des lieux sportifs déjà emblématiques avec la rénovation de structures comme le P.O.P.B (travaux déjà finalisés), le nouveau Roland-Garros, le lifting « haute-gamme » du Parc des Princes ou encore l’historique stade Jean-Bouin.
Cette ambition a donné libre court à l’émergence de nouveaux chantiers de constructions, avec notamment ceux du Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (78), la patinoire de Cergy (95), l’Arena 92 à Nanterre (92) ou encore le Centre national du handball à Colombes (92).

A plus long terme, la Fédération Française de Rugby va également se doter d’un nouveau stade multifonctionnel de 82 000 places (!!!) qui accueillera notamment les matches de l’équipe de France. Ce projet est porté par l’agglomération Evry-Centre-Essonne sur le site de l’hippodrome de Ris-Orangis (91).

Ces nouvelles structures accueilleront de nouveaux clubs et équipes professionnels pour étendre le rayonnement sportif de l’Île-de-France et transformer durablement l’écosystème sportif. L’idée étant de mettre en avant non seulement des lieux mais aussi des professionnels du sport de haut niveau, coachs, athlètes, formateurs, préparateurs, médecins et même entrepreneurs…

Un incubateur comme pôle de développement

Paris veut mettre au point une logique transversale et collaborative entre tous les acteurs du sport. Le dernier évènement en date est l’inauguration du Tremplin, incubateur de start-ups misant sur les innovations sportives, par l’adjoint aux sports à la mairie de Paris, Jean-François Martins. Cette pépinière bénéficie ainsi des nouveaux espaces crées par les travaux du Stade Jean Bouin.

Parmi les projets sélectionnés, on peut citer Wise Pack qui permet d’emporter « une goutte d’eau » plutôt qu’une encombrante bouteille lors de courses comme le marathon. Seaters propose, elle, de maximiser le taux d’occupations des événements ou encore YoFitness, offre un service de mise en relation entre des particuliers et des coachs individuels, joignable par e-mails et/ou par SMS, le tout à prix bas.

A noter aussi une innovation très intéressante liée au monde du tennis, sport qui, de par notre activité, nous intéresse particulièrement. Mojjo, start-up créée par Emmanuel Witvoet, Charles Chevalier et Julien Vernay, donne la possibilité à des joueurs et entraineurs, amateurs ou professionnels, d’avoir accès en direct à une feuille de statistiques détaillées des résultats de leurs matchs.
L’outil donne également la possibilité de créer une bibliothèque vidéo et ainsi de suivre leur évolution au fil des rencontres, ou de partager les moments forts sur les réseaux sociaux.

Pour voir une démo, c’est ici :

Bref, nous sommes heureux de voir que Paris et sa belle région veut retrouver ses lettres de noblesses sportives et fait écho a la devise de Pierre de Coubertin « Toujours plus haut, plus vite, plus fort. »

Article rédigé par Joaquim Pestre et Ezriel Taieb

Joaquim PestreL’Île-de-France, capitale du sport

One Comment on ““L’Île-de-France, capitale du sport”

  1. angeline

    Toujours très content de voir que le sport prend une place particulière en IDF. Cela permettra d’avoir; les collèges et lycées plus proche de stades neufs, et ainsi de développer le sport pour les jeunes. si vous avez les programmes des futurs chantiers sportifs dans l IDF, je serais preneur.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *